François Hamelin en terre promise au Japon

Denis Bélanger denis.belanger@tc.tc Publié le 7 décembre 2015

François Hamelin.

©Photo: Gracieuseté

La troisième étape de la Coupe du monde de la saison disputée le week-end dernier à Nagoya au Japon a souri au patineur de vitesse François Hamelin de Sainte-Julie qui y a établi des sommets en carrière.

Samedi, François Hamelin a gagné le bronze au 500m. Le lendemain, il a savouré sa première médaille d'or individuelle en carrière au deuxième 500m de la compétition. Il patine sur la scène internationale depuis la saison 2007-2008.

 

 «C’est une très belle récompense après tout ce travail. J’ai toujours cru que j’étais capable d'atteindre un tel niveau et que j’avais le potentiel. Mais pour des raisons qui m’échappent, il y avait toujours un blocage. Aujourd’hui, il n’y en a pas eu et je suis vraiment heureux et fier de moi.»

 

Avec sa médaille de bronze obtenue en novembre à Toronto, François a maintenant trois médailles, ce qui constitue aussi une première en carrière. Il avait décroché deux médailles en 2010-2011.

 

C'est son frère aîné, Charles Hamelin qui a remporté le premier 500m du week-end pour ainsi décrocher sa troisième médaille d'or individuelle de la saison. Dimanche, il a atteint la finale du 1000m, mais a été pénalisé en tentant d'effectuer un dépassement.  Charles visait un podium à chacune de ses courses.

 

Du côté de Charle Cournoyer de Boucherville, les choses ont été plus difficiles pour lui.

Au 1500m, il a terminé deuxième en finale B, soit au 9e rang au total. Puis au 1000m, il a dû se contenter du 19e rang.

 

Au relais, les frères Hamelin et Cournoyer, ainsi que leur coéquipier Samuel Girard, Patrick Duffy et, Pascal Dion ont remporté le bronze.

 

Les patineurs ont maintenant rendez-vous du 11 au 13 décembre à Shanghai en Chine.

En manchette

Avis d'ébullition à Sainte-Julie

SÉCURITÉ. La Ville de Sainte-Julie demande aux citoyens de faire bouillir l'eau pour la fin de semaine. L'avis d'ébullition s'applique à l'ensemble du territoire.

La NBA viable à Montréal?

Le basketball occupe un plus grand espace médiatique ces temps-ci grâce au parcours des Raptors de Toronto en séries de la National Basketball Association (NBA). Cet engouement relance le débat à savoir si Montréal pourrait avoir une franchise viable de la NBA. Il y en a un qui est convaincu, Pascal Jobin, intervenant de choix pour les médias quand vient le temps de commenter l'actualité du basketball. Jobin, qui est également entraîneur de l'équipe masculine du cégep Édouard-Montpetit, sera d'ailleurs analyste pour le tournoi olympique féminin cet été durant les Jeux de Rio.

François Hamelin en terre promise au Japon

Denis Bélanger denis.belanger@tc.tc Publié le 7 décembre 2015

François Hamelin.

©Photo: Gracieuseté


La troisième étape de la Coupe du monde de la saison disputée le week-end dernier à Nagoya au Japon a souri au patineur de vitesse François Hamelin de Sainte-Julie qui y a établi des sommets en carrière.

Samedi, François Hamelin a gagné le bronze au 500m. Le lendemain, il a savouré sa première médaille d'or individuelle en carrière au deuxième 500m de la compétition. Il patine sur la scène internationale depuis la saison 2007-2008.

 

 «C’est une très belle récompense après tout ce travail. J’ai toujours cru que j’étais capable d'atteindre un tel niveau et que j’avais le potentiel. Mais pour des raisons qui m’échappent, il y avait toujours un blocage. Aujourd’hui, il n’y en a pas eu et je suis vraiment heureux et fier de moi.»

 

Avec sa médaille de bronze obtenue en novembre à Toronto, François a maintenant trois médailles, ce qui constitue aussi une première en carrière. Il avait décroché deux médailles en 2010-2011.

 

C'est son frère aîné, Charles Hamelin qui a remporté le premier 500m du week-end pour ainsi décrocher sa troisième médaille d'or individuelle de la saison. Dimanche, il a atteint la finale du 1000m, mais a été pénalisé en tentant d'effectuer un dépassement.  Charles visait un podium à chacune de ses courses.

 

Du côté de Charle Cournoyer de Boucherville, les choses ont été plus difficiles pour lui.

Au 1500m, il a terminé deuxième en finale B, soit au 9e rang au total. Puis au 1000m, il a dû se contenter du 19e rang.

 

Au relais, les frères Hamelin et Cournoyer, ainsi que leur coéquipier Samuel Girard, Patrick Duffy et, Pascal Dion ont remporté le bronze.

 

Les patineurs ont maintenant rendez-vous du 11 au 13 décembre à Shanghai en Chine.