Les précipitations de neige sous la normale partout au Québec

Publié le 27 novembre 2015

©TC Media - Archives

MÉTÉO. Le Bonhomme hiver se fait attendre au Québec, alors que plusieurs stations de ski commenceront leur saison ce week-end. Selon Environnement Canada, presque toutes les régions du Québec accusent un «déficit» en ce qui a trait aux précipitations de neige.

«On est au moins une vingtaine de centimètres en retard pour Montréal, et c’est pas mal généralisé. À Sherbrooke et à Québec, on aurait dû recevoir 32 ou 33 cm, et on n’a rien reçu encore, affirme André Cantin, météorologue chez Environnement Canada. Les seuls endroits qui ont reçu de la neige c’est l’Abitibi et la Gaspésie. Mais la normale en Abitibi serait de 44 cm et il n’y a eu que 17 cm.»

M. Cantin n’a pas pu offrir de données de précipitations de neige normales pour la région des Laurentides, où sont situées plusieurs stations de ski, mais il n’y a pas eu de précipitations significatives en novembre, assure-t-il.

Déjà, la station Tremblant a retardé l’ouverture de sa saison «en raison des températures et des prévisions météorologiques peu propices à la fabrication de neige», selon son site. Les skieurs pouvaient attaquer ses pentes à partir de jeudi.

Huit stations de ski québécoises ouvrent leurs pentes ce week-end. Les autres amorceront leur saison dans les trois prochaines semaines.

L’Association des stations de ski du Québec a reconnu que la météo a retardé l’ouverture de plusieurs stations québécoises. «Les stations ont l’habitude de s’adapter à la météo. Cependant, depuis le week-end dernier les équipes ont commencé la fabrication de neige dans la plupart des stations de ski. Les équipes redoublent les efforts pour ouvrir leur domaine skiable à temps avant le temps des fêtes», a-t-on fait savoir par courriel.

S’il y a eu peu de neige à ce jour, c’est que le phénomène El Niño de l’océan Pacifique est particulièrement fort cette année. «Lorsqu’on a eu dans le passé des El Niño comparables, donc aussi intenses que cette année, très souvent l’effet sur le Québec pour les mois de novembre ou décembre, jusqu’en janvier ou février, même, c’est d’avoir une fin de saison automnale plus sèche et plus douce que la normale», explique M. Cantin.

Il rajoute que, selon les prévisions d’Environnement Canada, aucune bordée de neige n’est anticipée pour les 10 ou 15 prochains jours.

Les températures pour le mois de novembre au Québec sont de 3 à 5 degrés Celsius plus chaudes que la normale, selon M. Cantin.

Jeff Yates, Métro

En manchette

Plus de 3000 coureurs et marcheurs au premier Marathon de Longueuil

COURSE À PIED. C’est dans une ambiance festive que la foule animée s’est réunie près du Marché public de Longueuil pour assister au départ des 3 000 coureurs et marcheurs qui ont pris part au tout premier Marathon SSQ de Longueuil plus tôt ce matin. Les participants ont sillonné les rues de la ville, encouragés par des milliers de citoyens et de visiteurs. Samuel Trudel de Montréal a remporté les honneurs en terminant le 42,2 km avec un temps record de 2 heures 42 minutes et 17 secondes alors que du côté des femmes Martine Ferland de Contrecœur a franchi le fil d’arrivée avec un temps de 3 heures 23 minutes 6 secondes.

Hockey: le miracle «tchèque» de 1998

1998, c'était la première fois que les hockeyeurs professionnels participaient aux Jeux olympiques qui avaient lieu à Nagano au Japon. Les Russes, le Canada et les États-Unis étaient favoris. Mais ils étaient peu nombreux à croire aux chances de l'équipe nationale de la République tchèque. J'ai eu l'occasion de parler à l'un des artisans de cette épopée dorée, Roman Hamrlik, ancien défenseur du Canadien de Montréal qui demeure maintenant sur la Rive-Sud.

Les précipitations de neige sous la normale partout au Québec

Publié le 27 novembre 2015

©TC Media - Archives


MÉTÉO. Le Bonhomme hiver se fait attendre au Québec, alors que plusieurs stations de ski commenceront leur saison ce week-end. Selon Environnement Canada, presque toutes les régions du Québec accusent un «déficit» en ce qui a trait aux précipitations de neige.

«On est au moins une vingtaine de centimètres en retard pour Montréal, et c’est pas mal généralisé. À Sherbrooke et à Québec, on aurait dû recevoir 32 ou 33 cm, et on n’a rien reçu encore, affirme André Cantin, météorologue chez Environnement Canada. Les seuls endroits qui ont reçu de la neige c’est l’Abitibi et la Gaspésie. Mais la normale en Abitibi serait de 44 cm et il n’y a eu que 17 cm.»

M. Cantin n’a pas pu offrir de données de précipitations de neige normales pour la région des Laurentides, où sont situées plusieurs stations de ski, mais il n’y a pas eu de précipitations significatives en novembre, assure-t-il.

Déjà, la station Tremblant a retardé l’ouverture de sa saison «en raison des températures et des prévisions météorologiques peu propices à la fabrication de neige», selon son site. Les skieurs pouvaient attaquer ses pentes à partir de jeudi.

Huit stations de ski québécoises ouvrent leurs pentes ce week-end. Les autres amorceront leur saison dans les trois prochaines semaines.

L’Association des stations de ski du Québec a reconnu que la météo a retardé l’ouverture de plusieurs stations québécoises. «Les stations ont l’habitude de s’adapter à la météo. Cependant, depuis le week-end dernier les équipes ont commencé la fabrication de neige dans la plupart des stations de ski. Les équipes redoublent les efforts pour ouvrir leur domaine skiable à temps avant le temps des fêtes», a-t-on fait savoir par courriel.

S’il y a eu peu de neige à ce jour, c’est que le phénomène El Niño de l’océan Pacifique est particulièrement fort cette année. «Lorsqu’on a eu dans le passé des El Niño comparables, donc aussi intenses que cette année, très souvent l’effet sur le Québec pour les mois de novembre ou décembre, jusqu’en janvier ou février, même, c’est d’avoir une fin de saison automnale plus sèche et plus douce que la normale», explique M. Cantin.

Il rajoute que, selon les prévisions d’Environnement Canada, aucune bordée de neige n’est anticipée pour les 10 ou 15 prochains jours.

Les températures pour le mois de novembre au Québec sont de 3 à 5 degrés Celsius plus chaudes que la normale, selon M. Cantin.

Jeff Yates, Métro