Les précipitations de neige sous la normale partout au Québec

Publié le 27 novembre 2015

©TC Media - Archives

MÉTÉO. Le Bonhomme hiver se fait attendre au Québec, alors que plusieurs stations de ski commenceront leur saison ce week-end. Selon Environnement Canada, presque toutes les régions du Québec accusent un «déficit» en ce qui a trait aux précipitations de neige.

«On est au moins une vingtaine de centimètres en retard pour Montréal, et c’est pas mal généralisé. À Sherbrooke et à Québec, on aurait dû recevoir 32 ou 33 cm, et on n’a rien reçu encore, affirme André Cantin, météorologue chez Environnement Canada. Les seuls endroits qui ont reçu de la neige c’est l’Abitibi et la Gaspésie. Mais la normale en Abitibi serait de 44 cm et il n’y a eu que 17 cm.»

M. Cantin n’a pas pu offrir de données de précipitations de neige normales pour la région des Laurentides, où sont situées plusieurs stations de ski, mais il n’y a pas eu de précipitations significatives en novembre, assure-t-il.

Déjà, la station Tremblant a retardé l’ouverture de sa saison «en raison des températures et des prévisions météorologiques peu propices à la fabrication de neige», selon son site. Les skieurs pouvaient attaquer ses pentes à partir de jeudi.

Huit stations de ski québécoises ouvrent leurs pentes ce week-end. Les autres amorceront leur saison dans les trois prochaines semaines.

L’Association des stations de ski du Québec a reconnu que la météo a retardé l’ouverture de plusieurs stations québécoises. «Les stations ont l’habitude de s’adapter à la météo. Cependant, depuis le week-end dernier les équipes ont commencé la fabrication de neige dans la plupart des stations de ski. Les équipes redoublent les efforts pour ouvrir leur domaine skiable à temps avant le temps des fêtes», a-t-on fait savoir par courriel.

S’il y a eu peu de neige à ce jour, c’est que le phénomène El Niño de l’océan Pacifique est particulièrement fort cette année. «Lorsqu’on a eu dans le passé des El Niño comparables, donc aussi intenses que cette année, très souvent l’effet sur le Québec pour les mois de novembre ou décembre, jusqu’en janvier ou février, même, c’est d’avoir une fin de saison automnale plus sèche et plus douce que la normale», explique M. Cantin.

Il rajoute que, selon les prévisions d’Environnement Canada, aucune bordée de neige n’est anticipée pour les 10 ou 15 prochains jours.

Les températures pour le mois de novembre au Québec sont de 3 à 5 degrés Celsius plus chaudes que la normale, selon M. Cantin.

Jeff Yates, Métro

En manchette

Multiples perquisitions pour culture et trafic de drogue

FAIT DIVERS. Les policiers de la Régie intermunicipale de police Richelieu-Saint-Laurent ont démantelé, le 28 juin dernier, une culture de cannabis située dans un entrepôt sur la rue Calixa-Lavallée, à Verchères. Sur place, ils ont saisi 3284 plants de cannabis, et procédé à l’arrestation d’un homme de 46 ans.

Vitesse, pneus tailladés et vandalisme sur du Bois-Franc

FAIT DIVERS. Un citoyen de la rue du Bois-Franc a eu la mauvaise surprise de constater que quatre pneus, sur les deux voitures familiales, avaient été tailladés durant la nuit du 27 au 28 juin dernier. Coïncidence ou pas, David Richer rapporte également des actes de vandalisme commis à deux reprises sur cette rue depuis deux semaines.

Les précipitations de neige sous la normale partout au Québec

Publié le 27 novembre 2015

©TC Media - Archives


MÉTÉO. Le Bonhomme hiver se fait attendre au Québec, alors que plusieurs stations de ski commenceront leur saison ce week-end. Selon Environnement Canada, presque toutes les régions du Québec accusent un «déficit» en ce qui a trait aux précipitations de neige.

«On est au moins une vingtaine de centimètres en retard pour Montréal, et c’est pas mal généralisé. À Sherbrooke et à Québec, on aurait dû recevoir 32 ou 33 cm, et on n’a rien reçu encore, affirme André Cantin, météorologue chez Environnement Canada. Les seuls endroits qui ont reçu de la neige c’est l’Abitibi et la Gaspésie. Mais la normale en Abitibi serait de 44 cm et il n’y a eu que 17 cm.»

M. Cantin n’a pas pu offrir de données de précipitations de neige normales pour la région des Laurentides, où sont situées plusieurs stations de ski, mais il n’y a pas eu de précipitations significatives en novembre, assure-t-il.

Déjà, la station Tremblant a retardé l’ouverture de sa saison «en raison des températures et des prévisions météorologiques peu propices à la fabrication de neige», selon son site. Les skieurs pouvaient attaquer ses pentes à partir de jeudi.

Huit stations de ski québécoises ouvrent leurs pentes ce week-end. Les autres amorceront leur saison dans les trois prochaines semaines.

L’Association des stations de ski du Québec a reconnu que la météo a retardé l’ouverture de plusieurs stations québécoises. «Les stations ont l’habitude de s’adapter à la météo. Cependant, depuis le week-end dernier les équipes ont commencé la fabrication de neige dans la plupart des stations de ski. Les équipes redoublent les efforts pour ouvrir leur domaine skiable à temps avant le temps des fêtes», a-t-on fait savoir par courriel.

S’il y a eu peu de neige à ce jour, c’est que le phénomène El Niño de l’océan Pacifique est particulièrement fort cette année. «Lorsqu’on a eu dans le passé des El Niño comparables, donc aussi intenses que cette année, très souvent l’effet sur le Québec pour les mois de novembre ou décembre, jusqu’en janvier ou février, même, c’est d’avoir une fin de saison automnale plus sèche et plus douce que la normale», explique M. Cantin.

Il rajoute que, selon les prévisions d’Environnement Canada, aucune bordée de neige n’est anticipée pour les 10 ou 15 prochains jours.

Les températures pour le mois de novembre au Québec sont de 3 à 5 degrés Celsius plus chaudes que la normale, selon M. Cantin.

Jeff Yates, Métro