Réfugiés: le gouvernement libéral dévoilera son plan d'accueil mardi

Publié le 20 novembre 2015

Le ministère de la Citoyenneté et de l'Immigration, John McCallum.

©La Presse Canadienne

IMMIGRATION. Le gouvernement libéral a indiqué qu’il allait dévoiler mardi prochain les détails de son plan pour accueillir 25 000 réfugiés syriens d’ici la fin de l’année.

Le programme pourrait coûter jusqu’à 1,2 milliard $ au cours des six prochaines années et impliquera plusieurs ministères ainsi que l’armée dans un effort conjoint pour accueillir certaines des personnes les plus vulnérables ayant fui la guerre en Syrie au cours des quatre dernières années.

Le coût potentiel du programme était inclus dans un document obtenu par La Presse Canadienne, qui soulignait aussi que les efforts de réinstallation rapide pourraient faire grimper la facture à 876 millions $ cette année seulement.

Le ministre de l’Immigration, John McCallum, n’a pas voulu commenter l’aspect financier, ajoutant que tout ça serait inclus dans les informations dévoilées la semaine prochaine.

Les agences qui seront responsables de l’intégration à long terme des réfugiés attendent les détails depuis plusieurs semaines, mais on croit que les récentes attaques à Paris ont ralenti la mise en oeuvre du plan.

M. McCallum a déclaré que le programme tenait compte des besoins en sécurité et en santé. Et si le gouvernement s’est engagé à accueillir rapidement des réfugiés, il souhaite aussi le faire de la bonne manière.

La Presse Canadienne

Réfugiés: le gouvernement libéral dévoilera son plan d'accueil mardi

Publié le 20 novembre 2015

Le ministère de la Citoyenneté et de l'Immigration, John McCallum.

©La Presse Canadienne


IMMIGRATION. Le gouvernement libéral a indiqué qu’il allait dévoiler mardi prochain les détails de son plan pour accueillir 25 000 réfugiés syriens d’ici la fin de l’année.

Le programme pourrait coûter jusqu’à 1,2 milliard $ au cours des six prochaines années et impliquera plusieurs ministères ainsi que l’armée dans un effort conjoint pour accueillir certaines des personnes les plus vulnérables ayant fui la guerre en Syrie au cours des quatre dernières années.

Le coût potentiel du programme était inclus dans un document obtenu par La Presse Canadienne, qui soulignait aussi que les efforts de réinstallation rapide pourraient faire grimper la facture à 876 millions $ cette année seulement.

Le ministre de l’Immigration, John McCallum, n’a pas voulu commenter l’aspect financier, ajoutant que tout ça serait inclus dans les informations dévoilées la semaine prochaine.

Les agences qui seront responsables de l’intégration à long terme des réfugiés attendent les détails depuis plusieurs semaines, mais on croit que les récentes attaques à Paris ont ralenti la mise en oeuvre du plan.

M. McCallum a déclaré que le programme tenait compte des besoins en sécurité et en santé. Et si le gouvernement s’est engagé à accueillir rapidement des réfugiés, il souhaite aussi le faire de la bonne manière.

La Presse Canadienne