Sainte-Julie suspend l’adoption d’un règlement obligeant la muselière

Pour certaines races de chiens

Diane Lapointe diane.lapointe@tc.tc Publié le 21 mars 2016

La pétition en ligne contre le projet d’obliger certaines races de chiens à porter la muselière a jusqu’ici été signée par 301 citoyens.

©Archives

SOCIÉTÉ. La Ville attendra de connaître les avis des spécialistes en santé et en comportement animal avant d’aller de l’avant avec son projet d’obliger certaines races de chiens à porter une muselière dans les lieux publics.

À la suite du tollé de protestations qu’a suscité ce projet de règlement, la Ville de Sainte-Julie a décidé de suspendre temporairement son processus d’adoption. Dans un communiqué qu’elle vient d’émettre, elle indique vouloir prendre le temps d’en discuter avec les représentants d’organismes spécialisés en comportement canin et en santé animale.

La Ville précise que des rencontres se dérouleront au cours des prochaines semaines en présence notamment de représentants de l’Ordre des médecins vétérinaires du Québec, de la SPCA et des Services animaliers de la Vallée-du-Richelieu. Elle indique également qu’elle a reçu ou recevra sous peu les recommandations de la Faculté de médecine vétérinaire de l’Université de Montréal et du spécialiste en comportement canin, Jean Lessard. Il est aussi précisé que d’autres intervenants oeuvrant dans le domaine de la santé animale ont aussi été sollicités.

La Ville affirme que «sa volonté d’assurer la sécurité des citoyens demeurera au coeur des discussions avec ces intervenants, et que ces rencontres permettront d’identifier les solutions possibles pour atteindre cet objectif tout en respectant le bien-être de l’animal».

Rappelons que la Ville de Sainte-Julie a déposé le 8 mars dernier un avis de motion pour modifier son règlement relatif aux animaux, afin d’y introduire  l’obligation pour certaines races canines du port obligatoire de la muselière «panier» dans les espaces publics. Les races visées étaient les staffordshire terrier, american staffordshire terrier, pitbull terrier, american pitbull terrier, mastiff ou bullmastiff, rottweiler, et chiens hybrides issus de ces races.

Ce projet de règlement faisait suite à des plaintes et inquiétudes de citoyens et de cinq incidents reliés à ces races survenus en 2015.

 

 

 

 

 

 

En manchette

Avis d'ébullition à Sainte-Julie

SÉCURITÉ. La Ville de Sainte-Julie demande aux citoyens de faire bouillir l'eau pour la fin de semaine. L'avis d'ébullition s'applique à l'ensemble du territoire.

La NBA viable à Montréal?

Le basketball occupe un plus grand espace médiatique ces temps-ci grâce au parcours des Raptors de Toronto en séries de la National Basketball Association (NBA). Cet engouement relance le débat à savoir si Montréal pourrait avoir une franchise viable de la NBA. Il y en a un qui est convaincu, Pascal Jobin, intervenant de choix pour les médias quand vient le temps de commenter l'actualité du basketball. Jobin, qui est également entraîneur de l'équipe masculine du cégep Édouard-Montpetit, sera d'ailleurs analyste pour le tournoi olympique féminin cet été durant les Jeux de Rio.

Sainte-Julie suspend l’adoption d’un règlement obligeant la muselière

Pour certaines races de chiens

Diane Lapointe diane.lapointe@tc.tc Publié le 21 mars 2016

La pétition en ligne contre le projet d’obliger certaines races de chiens à porter la muselière a jusqu’ici été signée par 301 citoyens.

©Archives


SOCIÉTÉ. La Ville attendra de connaître les avis des spécialistes en santé et en comportement animal avant d’aller de l’avant avec son projet d’obliger certaines races de chiens à porter une muselière dans les lieux publics.

À la suite du tollé de protestations qu’a suscité ce projet de règlement, la Ville de Sainte-Julie a décidé de suspendre temporairement son processus d’adoption. Dans un communiqué qu’elle vient d’émettre, elle indique vouloir prendre le temps d’en discuter avec les représentants d’organismes spécialisés en comportement canin et en santé animale.

La Ville précise que des rencontres se dérouleront au cours des prochaines semaines en présence notamment de représentants de l’Ordre des médecins vétérinaires du Québec, de la SPCA et des Services animaliers de la Vallée-du-Richelieu. Elle indique également qu’elle a reçu ou recevra sous peu les recommandations de la Faculté de médecine vétérinaire de l’Université de Montréal et du spécialiste en comportement canin, Jean Lessard. Il est aussi précisé que d’autres intervenants oeuvrant dans le domaine de la santé animale ont aussi été sollicités.

La Ville affirme que «sa volonté d’assurer la sécurité des citoyens demeurera au coeur des discussions avec ces intervenants, et que ces rencontres permettront d’identifier les solutions possibles pour atteindre cet objectif tout en respectant le bien-être de l’animal».

Rappelons que la Ville de Sainte-Julie a déposé le 8 mars dernier un avis de motion pour modifier son règlement relatif aux animaux, afin d’y introduire  l’obligation pour certaines races canines du port obligatoire de la muselière «panier» dans les espaces publics. Les races visées étaient les staffordshire terrier, american staffordshire terrier, pitbull terrier, american pitbull terrier, mastiff ou bullmastiff, rottweiler, et chiens hybrides issus de ces races.

Ce projet de règlement faisait suite à des plaintes et inquiétudes de citoyens et de cinq incidents reliés à ces races survenus en 2015.