6901 personnes en attente d’un médecin de famille dans la région

Diane Lapointe diane.lapointe@tc.tc Publié le 13 janvier 2016

Les patients sont classés selon cinq niveaux de priorisation en fonction de leur état de santé.

©Thinkstock

SANTÉ. Plus de 6 900 personnes résidant sur le territoire de l’hôpital Pierre-Boucher étaient en attente d’avoir un médecin de famille en 2015.

La situation s’est quand même améliorée comparée à l’année 2014 qui comptait 7 443  patients orphelins de médecin.

Le porte-parole du Centre intégré de santé et de services sociaux de la Montérégie-Est (CISSSME), Daniel Vincent, ne peut pour l’instant expliquer cette baisse du nombre de personnes inscrites au guichet d’accès pour un médecin de famille. « Nous devrons faire une évaluation plus ciblée pour mieux comprendre. »

Ce qui est intéressant, note-t-il, c’est que le nombre de patients orphelins dont la priorité est urgente a diminué au cours de l’année dernière. Des 501 et 1 164 personnes classées priorités 1 et 2 en 2014, on en comptait respectivement 316 et 732 en 2015. Cependant, il est à noter que des données fournies, 1 810 personnes inscrites sur la liste n’avaient pas encore été évaluées.

Enfin, il faudra attendre encore quelques semaines pour savoir s’il y aura de nouveaux médecins dans la région en 2016. « Pour l’instant, on ne peut dire quelle sera la répartition des médecins sur le territoire du CISSSME. Nous devons attendre  la décision finale du ministère de la Santé et des Services sociaux. » Le territoire compte environ 250 000 résidents.

 

En manchette

Chambly paie-t-elle trop cher pour les services de la Régie de police?

BUDGET. La Ville de Chambly a investi jusqu'à maintenant près de 200 000$ en frais judiciaires pour obtenir la création d’un corps de police municipal qui, selon le maire, coûterait entre 500 000 et 800 000$ de moins par année aux citoyens que les services de la Régie intermunicipale de police Richelieu – Saint-Laurent. Pourtant, les Villes voisines dépensent souvent plus pour la sécurité publique.

6901 personnes en attente d’un médecin de famille dans la région

Diane Lapointe diane.lapointe@tc.tc Publié le 13 janvier 2016

Les patients sont classés selon cinq niveaux de priorisation en fonction de leur état de santé.

©Thinkstock


SANTÉ. Plus de 6 900 personnes résidant sur le territoire de l’hôpital Pierre-Boucher étaient en attente d’avoir un médecin de famille en 2015.

La situation s’est quand même améliorée comparée à l’année 2014 qui comptait 7 443  patients orphelins de médecin.

Le porte-parole du Centre intégré de santé et de services sociaux de la Montérégie-Est (CISSSME), Daniel Vincent, ne peut pour l’instant expliquer cette baisse du nombre de personnes inscrites au guichet d’accès pour un médecin de famille. « Nous devrons faire une évaluation plus ciblée pour mieux comprendre. »

Ce qui est intéressant, note-t-il, c’est que le nombre de patients orphelins dont la priorité est urgente a diminué au cours de l’année dernière. Des 501 et 1 164 personnes classées priorités 1 et 2 en 2014, on en comptait respectivement 316 et 732 en 2015. Cependant, il est à noter que des données fournies, 1 810 personnes inscrites sur la liste n’avaient pas encore été évaluées.

Enfin, il faudra attendre encore quelques semaines pour savoir s’il y aura de nouveaux médecins dans la région en 2016. « Pour l’instant, on ne peut dire quelle sera la répartition des médecins sur le territoire du CISSSME. Nous devons attendre  la décision finale du ministère de la Santé et des Services sociaux. » Le territoire compte environ 250 000 résidents.