Harper continuera à pratiquer un «fédéralisme d’ouverture»

Publié le 20 septembre 2015

Stephen Harper.

©TC Media - Archives

EN BREF. Le chef conservateur a répondu aux demandes du premier ministre du Québec, en publiant une lettre sur le site de Philippe Couillard.

Stephen Harper promet de continuer à «reconnaître le rôle central» du Québec en pratiquant un «fédéralisme d’ouverture», comme l’a fait son gouvernement depuis 2006.

M. Harper ne s’est pas engagé à réviser le montant des transferts en santé, comme le souhaite M. Couillard.

Il n'a pas non plus dit vouloir réviser le calcul de la péréquation. Selon lui, la formule actuelle «assure l’équité entre les provinces».

Mulcair promet un «nouveau chapitre de collaboration»

Le chef néo-démocrate a lui aussi répondu à la lettre qu'a adressée le premier ministre du Québec, Philippe Couillard, aux principaux leaders des partis fédéraux en campagne électorale.

À la demande de M. Couillard concernant une hausse du transfert canadien en matière de santé, Thomas Mulcair prend «l'engagement de travailler avec les provinces et les territoires afin d'assurer un meilleur accès aux soins ainsi que la viabilité du système de santé à long terme». Il n'a cependant pas donné de chiffres précis.

En ce qui concerne la révision du calcul de la péréquation, M. Mulcair a dit être prêt «à discuter de ses modalités dans le cadre d'une discussion plus large qui réunira l'ensemble des partenaires de la fédération et prendra en compte les autres transferts du fédéral».

TC Media

En manchette

Santé: Stéphane Bergeron déplore un «démantèlement en douce»

POLITIQUE. Sévèrement critiquées au cours des dernières semaines, les récentes coupes de 242 M$ imposées par le ministre de la Santé Gaétan Barrette ont fait échos à Verchères, alors que le député Stéphane Bergeron les a qualifiés de «démantèlement en douce» du système public de santé.

La police démantèle un réseau de vol de véhicules lourds

Un réseau criminel qui aurait volé plus d'une centaine de véhicules et de remorques depuis 2015 a été démantelé la semaine dernière par le Service de police de l'Agglomération de Longueuil (SPAL). Deux suspects sont toujours recherchés.

Harper continuera à pratiquer un «fédéralisme d’ouverture»

Publié le 20 septembre 2015

Stephen Harper.

©TC Media - Archives


EN BREF. Le chef conservateur a répondu aux demandes du premier ministre du Québec, en publiant une lettre sur le site de Philippe Couillard.

Stephen Harper promet de continuer à «reconnaître le rôle central» du Québec en pratiquant un «fédéralisme d’ouverture», comme l’a fait son gouvernement depuis 2006.

M. Harper ne s’est pas engagé à réviser le montant des transferts en santé, comme le souhaite M. Couillard.

Il n'a pas non plus dit vouloir réviser le calcul de la péréquation. Selon lui, la formule actuelle «assure l’équité entre les provinces».

Mulcair promet un «nouveau chapitre de collaboration»

Le chef néo-démocrate a lui aussi répondu à la lettre qu'a adressée le premier ministre du Québec, Philippe Couillard, aux principaux leaders des partis fédéraux en campagne électorale.

À la demande de M. Couillard concernant une hausse du transfert canadien en matière de santé, Thomas Mulcair prend «l'engagement de travailler avec les provinces et les territoires afin d'assurer un meilleur accès aux soins ainsi que la viabilité du système de santé à long terme». Il n'a cependant pas donné de chiffres précis.

En ce qui concerne la révision du calcul de la péréquation, M. Mulcair a dit être prêt «à discuter de ses modalités dans le cadre d'une discussion plus large qui réunira l'ensemble des partenaires de la fédération et prendra en compte les autres transferts du fédéral».

TC Media