Un coup de main à Catherine Fournier de PKP

Publié le 15 octobre 2015

La candidate du Bloc québécois Catherine Fournier a reçu la visite du chef du PQ Pierre Karl Péladeau mercredi, du député de Verchères Stéphane Bergeron (à gauche) et du député péquiste Dave Turcotte, de Saint-Jean (à droite).

SAINTE-JULIE. Le chef du Parti québécois Pierre Karl Péladeau a fait une courte visite à Sainte-Julie mercredi afin de prêter main-forte à la candidate du Bloc québécois dans la circonscription de Montarville, Catherine Fournier.

«Catherine fera une excellente députée à Ottawa»

Stéphane Bergeron, député péquiste de Verchères

À quelques jours du scrutin, la plus jeune candidate du Bloc a pu compter sur le chef péquiste pour visiter le Centre de formation professionnelle de Sainte-Julie. «Cette visite va exactement dans le sens de nos préoccupations, l’éducation», a indiqué Pierre Karl Péladeau à TC Media. Le chef péquiste profite de la campagne électorale fédérale pour rappeler «qu’Ottawa vient chercher 48 milliards de dollars au Québec en taxes et en impôts et qu’un gouvernement du Parti québécois va faire l’indépendance pour faire fructifier cet argent».

Tout comme le chef du Bloc québécois Gilles Duceppe, Pierre Karl Péladeau effectue lui aussi un blitz de fin de campagne pour aider les candidats bloquistes à se faire élire. «Nous travaillons ensemble afin qu’il y ait plus de députés indépendantistes à Ottawa afin de défendre les intérêts du Québec», dit le chef péquiste.  

De son côté, la candidate du Bloc québécois Catherine Fournier affirme être confiante de l’emporter le 19 octobre. «J’ai beaucoup d’espoir. Nos chiffres sont bons», indique la jeune candidate de 23 ans. Durant toute la campagne, elle a pu compter sur l’appui du député péquiste de Verchères Stéphane Bergeron qui a une expérience de 22 ans comme député, dont 12 à la chambre des communes.

En plus de Sainte-Julie, la circonscription de Montarville  comprend les villes de Saint-Bruno, Saint-Hubert et Saint-Basile-le-Grand.

En manchette

Des entraîneurs de grande classe

OPINION. Ce ne sont pas tous les entraîneurs qui ont mon respect. J’en ai vu des vertes et des pas mûres en trois Jeux du Québec. J’en ai entendu des pas pires aussi. Mais je dois lever mon chapeau à Marc Jussaume et à Laurie Champagne-Généreux, les entraîneurs de l’équipe féminine de volleyball de Richelieu-Yamaska.

Sept Julievillois grimpent sur le podium

Plusieurs athlètes de Sainte-Julie sont montés sur le podium sous la bannière de la délégation de la Rive-Sud lors du premier bloc des Jeux du Québec de Montréal qui s’est déroulé du 18 au 21 juillet.

Un coup de main à Catherine Fournier de PKP

Publié le 15 octobre 2015

La candidate du Bloc québécois Catherine Fournier a reçu la visite du chef du PQ Pierre Karl Péladeau mercredi, du député de Verchères Stéphane Bergeron (à gauche) et du député péquiste Dave Turcotte, de Saint-Jean (à droite).


SAINTE-JULIE. Le chef du Parti québécois Pierre Karl Péladeau a fait une courte visite à Sainte-Julie mercredi afin de prêter main-forte à la candidate du Bloc québécois dans la circonscription de Montarville, Catherine Fournier.

«Catherine fera une excellente députée à Ottawa»

Stéphane Bergeron, député péquiste de Verchères

À quelques jours du scrutin, la plus jeune candidate du Bloc a pu compter sur le chef péquiste pour visiter le Centre de formation professionnelle de Sainte-Julie. «Cette visite va exactement dans le sens de nos préoccupations, l’éducation», a indiqué Pierre Karl Péladeau à TC Media. Le chef péquiste profite de la campagne électorale fédérale pour rappeler «qu’Ottawa vient chercher 48 milliards de dollars au Québec en taxes et en impôts et qu’un gouvernement du Parti québécois va faire l’indépendance pour faire fructifier cet argent».

Tout comme le chef du Bloc québécois Gilles Duceppe, Pierre Karl Péladeau effectue lui aussi un blitz de fin de campagne pour aider les candidats bloquistes à se faire élire. «Nous travaillons ensemble afin qu’il y ait plus de députés indépendantistes à Ottawa afin de défendre les intérêts du Québec», dit le chef péquiste.  

De son côté, la candidate du Bloc québécois Catherine Fournier affirme être confiante de l’emporter le 19 octobre. «J’ai beaucoup d’espoir. Nos chiffres sont bons», indique la jeune candidate de 23 ans. Durant toute la campagne, elle a pu compter sur l’appui du député péquiste de Verchères Stéphane Bergeron qui a une expérience de 22 ans comme député, dont 12 à la chambre des communes.

En plus de Sainte-Julie, la circonscription de Montarville  comprend les villes de Saint-Bruno, Saint-Hubert et Saint-Basile-le-Grand.